Comment améliorer la qualité de son sommeil

Trouver le sommeil peut être parfois compliqué. Selon une étude de l’institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), 12 millions de français ne dormiraient pas assez.

S’endormir peut parfois être une épreuve et, même une fois endormi, rien ne garantit une qualité optimale de repos. Insomnie, stress, réveil incessant, cauchemar, apnée du sommeil, bruit incessant… les causes des troubles du sommeil sont nombreuses. Cependant, en appréciant correctement son environnement, il est largement possible d’améliorer son sommeil et de retrouver des nuits sereines et réparatrices.

Le manque de sommeil peut avoir des conséquences désastreuses : mauvaise humeur, fatigue constante, baisse de la productivité, attention et réactivité en baisse…

Toutefois, même si les nuits sont correctes d’un point de vue quantitatif, cela ne garantit pas forcement de bonne nuit en termes de qualité. Le sommeil fonctionne par cycle, dont chacun à son utilité, et un élément extérieur peut facilement perturber ce cycle…

Un environnement extérieur à travailler

Plusieurs techniques existent pour améliorer son propre sommeil. Un sommeil réussit passe d’abord par un environnement adapté. Le stress est un des principaux facteurs d’insomnie.

Il nous fait nous poser des questions et ne prépare pas notre corps au repos. De ce fait, il est important de se « couper » de ces éléments stressants. Ne plus penser au travail une fois à la maison, se détendre dans les transports, faire du sport pour évacuer…En un mot, il est essentiel de basculer en mode et détente une fois que l’on a quitté l’espace de ce vecteur de stress.

Evitez les écrans au moins 90 minutes avant d’aller vous coucher. La lumière que produisent nos écrans ralentissent considérablement notre production de mélatonine (hormone du sommeil). Evidemment, la caféine est à proscrire totalement. Le meilleur conseil reste d’écouter son corps, ne cherchez pas à lutter lorsque les premiers signes de fatigue apparaissent. De même, une alimentation adaptée est essentielle pour un sommeil équilibré. Évitez de manger lourd avant de dormir, cela stimulera votre corps pour une digestion qui perturbera votre sommeil.

Transformer votre chambre en sanctuaire de repos.

Une fois ce travail effectué sur votre environnement, vous avez toutes les cartes en mains pour retrouver le sommeil. Un choix de literie haut de gamme peut être un facteur décisif.

Par exemple, vous pouvez choisir une couette spéciale adaptée à la saison. Ces couettes vous permettront de maintenir votre corps à la température idéale grâce aux propriétés thermorégulatrices de ces couettes.

De même, choisissez vos accessoires de literie selon vos préférences de sommeil, utilisez un oreiller ferme si vous dormez de côté, un oreiller medium est idéal si vous dormez sur le dos.

Enfin, dirigez-vous vers un oreiller moelleux pour un sommeil sur le ventre. Optez pour un traversin si vous avez des problèmes de dos lors du réveil. Si vous avez l’habitude de prendre beaucoup de place lorsque vous dormez, un lit double sera peut-être plus adapté pour votre confort.

Si votre chambre est particulièrement bruyante ou sujette à une vive lumière, vous pouvez vous équiper de bouchons d’oreilles ou d’un masque de sommeil. Par exemple, certains pays étrangers n’ont tout simplement pas de volets ! Cela peut être perturbant pour une qualité de sommeil optimale

Pourquoi les personnes âgées souhaitent rester le plus longtemps possible à leur domicile ?

D’après une étude de l’institut de sondage CSA (Consumer Science & Analytics) et de la Fepem (Fédération des particuliers en France), 83% des français souhaitent rester vivre chez eux lorsqu’ils vieillissent. Rester chez soi le plus longtemps possible, c’est le souhait de presque toutes les personnes âgées. Vivre en maison spécialisée ne fait pas du tout parti de leurs envies et cela est souvent fait contre leur gré. Découvrez les raisons et comment aider les personnes âgées à rester chez elles le plus longtemps possible.

La tendance du vieillir chez soi

Rester chez soi, c’est rester en famille ! En effet, être dans sa maison permet aux personnes âgées de pouvoir inviter leur famille pour un repas ou pour prendre le thé. Nous parlons maintenant de solidarité entre les générations puisque l’envie de rester à son domicile est généralement comprises par tous les membres de la famille. Ils viennent donc aider dès que possible leurs parents ou grands-parents.

Vivre dans sa maison c’est aussi garder ses souvenirs, ses habitudes, ses connaissances. Les personnes âgées sont attachées à leurs habitudes et ont du mal avec le changement. Saluer ses voisins, être reconnu à la boulangerie du coin, ce sont des situations qui font le bonheur des personnes âgées.

Des habitudes, des souvenirs, ce sont des critères qui incitent les personnes âgées à rester chez elles. Cela se comprend, se retrouver loin de ses habitudes et de son voisinage peut être difficile à supporter. Surtout lorsque les personnes âgées sont encore autonomes, elles ne souhaitent pas se retrouver face à d’autres personnes en mauvaise santé.

Les aides qui existent pour les personnes âgées

Rester à la maison le plus longtemps possible, c’est tout à fait possible. Cependant, cela s’accompagne d’une grande organisation et d’une prise en charge à domicile. Du personnel expérimenté : aide-soignante, infirmière, etc. pour accompagner chaque jour les personnes âgées. Cette solution est souvent moins coûteuse qu’une maison spécialisée puisque l’aide à domicile ne viendra que quelques heures par jour.

Aussi, la chute d’escalier est la plus grande cause d’accident chez les personnes âgées. Malheureusement, celle-ci peut être très grave et réduire leur autonomie. Pour cela, pensez à installer un monte escalier afin de rentre les déplacements vers chaque étage plus sécurisé. L’installation est souvent déductibles d’impôts et vous pouvez bénéficiez d’aides de la part de l’état.

Vous pouvez aussi sécuriser les parties à risque de la maison : équipez la salle de bain de tapis antidérapant, mettez dans la douche une barrière de maintien et un siège de douche, faites-en sorte que les produits lourds de la cuisine soient à hauteur d’homme afin d’éviter de vous baisser, etc. Ce sont toutes des astuces qui permettront aux personnes âgées de rester chez elles, sans risque.

Rester chez soi, c’est tout à fait possible et il existe des aides humaines, matérielles et financières. Pensez-y à l’avance.