Multimedia

Comment des appareils électroniques sont-ils rendus totalement étanches ?

étanchéite

Nous voyons de plus en plus d’appareils électroniques du quotidien présentés comme étanches : montres, téléphones, appareils photos… Ce qui était loin d’être le cas il y a quelques dizaines d’années, où la moindre projection d’eau ou de sable sur un appareil électrique pouvait entrainer des dommages irréversibles.

Quelles sont les innovations technologies qui ont permis une telle évolution ? Nous nous penchons sur cette étonnante question dans cet article.

Assurer l’étanchéité de l’appareil grâce à des joints en caoutchouc ou silicone

C’est une solution « vieille comme le monde » mais qui reste très efficace, en électronique comme dans de nombreux autres types d’industrie : l’installation de joints d’étanchéité dans les produits. Ces joints peuvent être réalisés en mousse, en silicone ou encore en caoutchouc et vont venir épouser les formes de l’appareil afin de le sceller et empêcher les agressions extérieures telles que l’infiltration d’eau, de poussière, etc.

Pour prendre l’exemple du téléphone portable, cette solution était au début utilisé partiellement : seuls quelques joints étaient disposés autour des éléments clés (écran, batterie par exemple) et offraient donc une protection minime, loin d’une étanchéité parfaite. En effet, il était difficile de concilier l’esthétisme, l’étanchéité, l’isolation thermique ou encore la praticité au sein d’un même téléphone.

Des progrès en miniaturisation des composants et conception des coques

Comment a-t-on atteint des niveaux d’étanchéité quasi-parfaits en électronique ? Parmi les nombreux facteurs, on peut relever les progrès en miniaturisation des composants : chaque élément nécessaire à la construction de l’appareil sont plus petits et plus performants, donc plus faciles à protéger efficacement à l’aide de joints étanches. Une solution à mitiger en gardant en tête les nécessités d’isolation thermique, car toute surchauffe est à proscrire !

Une solution choisie par les constructeurs en téléphonie mobile fut de sceller entièrement les téléphones, rendant impossible le retrait de la batterie par exemple. Un choix qui peut s’avérer ennuyant pour les utilisateurs finaux mais qui permet d’assurer une étanchéité supérieure pour ces appareils. En effet, tout élément amovible va forcément être davantage vulnérable aux infiltrations diverses : entre praticité et étanchéité, ces constructeurs ont fait leur choix.

Des normes pour mieux appréhender le niveau d’étanchéité d’un appareil

L’étanchéité d’un appareil est soumise à de nombreuses variable : type d’agression extérieure, durée de l’exposition ou intensité de cette dernière, etc. Il existe des normes permettant d’estimer cette résistance : dans le cas de la téléphonie mobile, il s’agit du standard IP, pour Indice de Protection qui est généralement suivi de deux chiffres. Ces deux chiffres permettent de classer l’appareil et de vérifier son étanchéité aux corps solides et à l’eau : par exemple, un téléphone IP 55 sera protégé contre la poussière et les jets d’eau à la lance à hauteur de 12.5l/min. Si l’achat d’un smartphone étanche est une de vos priorités, veillez à bien vérifier le standard IP dont il dispose.

Leave a Comment